Courrier zone industrielle, PAG

Lettre envoyée à la Commission des Bâtisses, aux Membres du Conseil Communal, au Commissariat de District, aux Sites et Monuments, aux Présidents des partis politiques CSV, LSAP et DP de la commune de Roeser concernant un projet de zone industrielle, des constructions au lieu dit Méckenheck et du nouveau PAG.
Seul le service des Sites et Monuments a répondu au courrier. (voir détail)

 


Lettre adressée.

 

Collège échevinal

de la commune de Roeser

40, Grand-Rue

L-3394 Roeser

Bivange, 16 octobre 2006


Madame, Messieurs,
 

En consultant le site Internet du bureau d’études Zilmplan, nous avons constaté avec étonnement que le lieu-dit “Im Weyer” semble faire l’objet d’un projet de zone industrielle ( voir plan en annexe ), alors qu’à notre connaissance il s’agit d’une zone verte suivant arrêté ministériel de l’Environnement du 9 février 1993. En outre, d’après l’article 1 de l’arrêté ministériel de l’Intérieur du 23 mars 1990 l’adoption définitive d’extension du périmètre d’agglomération et d’aménagement particulier visant l’implantation d’une zone industrielle dans le lieu-dit “Im Weyer”, n’est pas approuvée.

 


Nous aimerions savoir si le collège échevinal a connaissance de ceci, et si tel est le cas, quelle est votre prise de position à la matière?

 


D’autre part si l’on sait que la rue Méckenheck fait partie d’un secteur sauvegardé suivant PAG actuel, nous vous saurions gré de bien vouloir clarifier si les multiples constructions de résidences ont bien fait l’objet d’un avis d’expert suivant article 9 du Règlement des Bâtisses de la Commune de Roeser quant à leur intégration dans le patrimoine rural du village. L’article 9 mentionne que “dans le but de préserver le caractère typique des localités, tout projet pour une nouvelle construction, reconstruction ou transformation qui modifie l’ensemble, le volume ou l’aspect architectural des édifices pourra être soumis à un avis spécial d’hommes de l’art.”

 


Par ailleurs, nous doutons fortement que certaines constructions en cours sont bien conformes au règlement de bâtisses de la commune.

 

D’une façon plus générale et à la lumière récente des conclusions de “L’observation de l’habitat“, nous nous interrogeons de plus en plus sur la rationalité de la politique d’expansion immobilière de la commune quant au respect de l’IVL.

 


Cette situation manifestement malencontreuse ne fait que nous reconforter que notre constitution en tant qu’initiative citoyenne était plus que nécessaire pour permettre aux citoyens de la commune de poser des questions auxquelles nous n’avons guère de réponses jusqu’à présent.

 


Ceci nous amène à reitérer avec insistance notre requête préalable de bien vouloir communiquer officiellement les lignes directives édictées pour l’aménagement du nouveau PAG par le bureau d’études Zilmplan.

 

 

 

Veuillez agréer, Madame, Messieurs, l’expression de nos sentiments les plus sincères.



Le président / Le secrétaire

 

Copies:

Commission des Bâtisses; Membres du Conseil Communal; Commissariat de District; Sites et Monuments; Présidents des partis politiques CSV, LSAP et DP de la commune de Roeser

 

Réponse

 

sitesetmonuments_s