Audition informelle du 28 février 2007

Extrait de la lettre d'invitation à une audition informelle le 28 février 2007

Plan d'aménagement particulier - lieu dit "Jardins du Roeserbann", Berchem

A l'occasion de l'enquête publique du 20.03.2006 au 18.04.2006, approuvée provisoirement par le conseil communal en séance du 8.3.2006, vous avez adressé une réclamation dudit plan.

Dans sa déclaration et prise de position du 2.06.2006 le collège échevinal a fait connaître sa décision d'interrompre la procédure d'approbation en cours et de traiter le projet d'aménagement dans le cadre de la refonte du plan d'amémagement général en ayant auparavant pris soin de procéder à l'audition des réclamants afin de tenir compte des craintes et inquiétudes des riverains.

Voilà pourquoi vous êtes invité à une audition informelle qui aura lieu...


 

Ce qui suit est un bref rapport d'une seule des auditions qui s'est tenue le 28 février.
Cette audition était aussi la dernière, il n'y en aura plus d'autres pour cette partie du projet.


Rapport d'une des auditions – Propos tenus par M.Jungen

Personnes présentes pour le collège échevinal:

M. Tom Jungen
Mme PierretteFerro-Ruckert
M. Alain Inglebert


La réunion avait pour objectif d'entendre les suggestions des riverains concernant le nouveau PAG.

1) Le projet “Les jardins du Roeserbann a été interrompu en attendant le nouveau PAG. Le projet se fera tout de même mais sous une autre forme. Aucun nouveau plan n'a été élaboré.

2) Le collège échevinal tiendra compte des réclamations faites par les riverains touchés par ce projet:

a) Rue de Kockelscheuer. Un espace plus important devrait être laissé entre la fin de la propriété et les nouvelles habitations. Le petit ruisseau sera maintenu dans une espace vert large de quelques 6 à 7 mètres. Un chemin pour piétons et cyclistes délimitera ensuite les terrains des nouvelles habitations. Ceci devrait laisser un espace de 15 mètres entre l'arrière des terrains des habitants de la rue de Kockelscheuer et les nouvelles habitations.
b) Rue Hans Adam. Il n'est plus prévu de construire des résidences, mais des maisons unifamiliales.
c) Rue Kräizhiel, rue du Bois. Pas de résidences prévues le long de cette partie de Berchem.
d) Les résidences vont être construites au centre du terrain dans les parties les plus basses.


3) La commune de Roeser entend participer au "Pacte Logement".

Pour rappel: Ce pacte a été présenté le 31 janvier 2007 par le Ministre des Classes Moyennes, du Tourisme et du Logement, Fernand Boden. Les principales dispositions du "pacte logement" (extrait de la loi) prévoient, dans les communes participantes,
  • un accroissement de la population d’au moins 15% sur une période de 10 années,
  • une contribution financière de la part de l’État de 4.500 euros par habitant au-dessus d’une croissance de 1% de la population,
  • une contribution financière de la part de l’État augmentée de 50% (soit 6.750 euros) par habitant pour les communes jugées prioritaires par l’IVL, sous réserve du respect de certaines conditions supplémentaires.


Bien que le pacte prévoit 15% d'augmentation sur une période de 10ans , Monsieur Jungen a parlé d'une croissance de 50% sur 20 ans pour toute la commune. Espérons que ce soit une “petite erreur” de sa part.

4) Il n'est pas question d'augmenter la population des villages de Kockelscheuer, Peppange, Livange, Roeser et Crauthem par "manque" de terrain constructible. De ce fait les seuls villages qui pourront accueillir les nouveaux habitants prévus par le pacte logement sont Bivange et Berchem où se trouve le plus grand potentiel foncier.

{jgxtimg src:=[/images/zoom/NVNEHV/roeser1a.jpg] width:=[100]}
{jgxtimg src:=[/images/zoom/NVNEHV/meckenheck.jpg] width:=[100]}

5) Par le passé la commune n'a pas été en mesure de refuser des constructions de résidences de grande envergure telles que celles qui ont été construites à Roeser sur la route principale ou bien à Berchem dans le lieu dit Kopecht du fait que le PAP/PAG de la commune l'autorisait ainsi que le Ministère de l'Intérieur. Monsieur Tom Jungen regrette ceci.

 


6) L'état ne permet la construction de logements que s'il y a une mixité de résidences et de maisons. Bien que durant ces dernières années il n'y ait eu principalement que des constructions de résidences, il sera difficile d'inclure leur nombre dans la mixité résidences/maisons pour le projet des Jardins du Roeserbann. (pour construire plus de maisons et moins de résidences)

7) Le nouveau PAG est en voie de finalisation. Il devrait être présenté au conseil échevinal pour la fin de l'année en cours. Monsieur Tom Jungen ne veut et ne peut pas donner de détails sur ce nouveau projet.

8) Le projet IVL est mort-né. Il n'a plus aucun intérêt pour le projet des Jardins du Roeserbann.



Commentaires de l'auteur de cet article au sujet de ces informations.

 Il faut constater que bien que le projet "Jardins du Roeserbann" ait été interrompu il renaîtra sous une autre forme et cette fois plus sous la bannière de l'IVL mais bien du Pacte du Logement.

Bivange et Berchem sont les villages destinés à accueillir les 50% d'augmentation d'habitants de la commune sur 20ans (2500 habitants).

Le collège échevinal tiendra compte des nombreuses réclamations de la population et intégrera les nouvelles données dans les futurs projets. Il n'est toutefois pas certain que le collège échevinal pose des contraintes plus restrictives au niveau de la réglementation des bâtisses.

Affaire à suivre... par toutes les personnes concernées et bien entendu aussi par la Biergerinitative.

 -- fm --